Les 4 étapes du savoir

Savoir, connaître, maîtriser… Ces quelques termes, bien que différents, cachent plus ou moins la même idée : l’idée de la compétence. Et l’acquisition d’une compétence passe par l’apprentissage. Mais tout cela vous le savez bien sinon vous ne seriez pas ici. Un savoir ou une compétence peuvent se partager, s’acquérir, s’enrichir mais aussi s’oublier ou se perdre. La notion de connaissance est assez abstraite mais il est pourtant possible de révéler quelques similarités entre nos connaissances. C’est justement ce que nous allons voir ici.

L’idée est évidemment de mieux comprendre la façon dont les humains acquièrent des compétences tant pratiques (pâtisserie, chirurgie, ingénierie, couture…) que théoriques (mathématiques, langues, physique…).

Et tout cela a lieu en 4 étapes principales que vous allez découvrir et vivre avec cet article.

Première étape : Inconsciemment incompétent

C’est le début. Vous ne savez pas. Mais surtout vous ne savez pas que vous ne savez pas. D’où cette image d’imbécile heureux…

Cet état est celui que l’on rencontre et que l’on vivra le plus sans s’en rendre compte la plupart du temps. Pour être plus précis, peut-être n’avez-vous aucune idée de ce qu’est le modèle séquentiel de Johnson Mehl en morphologie mathématique… Et c’est bien normal car vous n’en avez probablement jamais entendu parler. Félicitations ! Vous venez de vivre cette prise de conscience qu’il y une une infinité de choses que vous ne savez pas et dont vous n’avez pas la moindre idée de leur existence. Un autre exemple, peut-être plus prosaïque, que vous avez vécu mais qui remonte à bien plus longtemps : la conduite d’une voiture. Enfant, vous ne saviez pas conduire et vous n’aviez d’ailleurs même pas idée de la notion de pédale, d’embrayage, … Cet exemple risque de n’avoir plus aucun sens dans quelques années…

Enfin il est à noter que durant cette phase, il nous est impossible de juger de la compétence des autres. Prenez un instrument de musique ou des mathématiques, pour le profane : il sait ou ne sait pas sans pouvoir mettre d’échelle de difficulté.

Deuxième étape : Consciemment incompétent

C’est un début… On commence à se rendre compte de notre incapacité à conduire une voiture après en avoir vu le fonctionnement ou avoir subi une première leçon. On sait que l’on ne sait pas. De même pour quelque chose de plus théorique, on commence à avoir l’intuition que beaucoup reste à apprendre ; on voit que l’apprentissage du Japonais nécessite l’apprentissage de 2 syllabaires et des centaines (voire milliers) d’idéogrammes (les kanji) ; on comprend que la physique quantique n’a rien à voir avec un « On ne sait pas trop » mais repose sur des calculs et hypothèses…

Entrer dans l’immensité de ce que l’on ne sait pas

Evidemment cette phase est assez complexe à vivre. Notre médiocrité nous saute à la figure : on cale en faisant démarrer la voiture, on bute sur les mots que l’on cherche à apprendre et c’est souvent ici que l’on abandonne. Alors soyez plus fort que d’autres, n’abandonnez pas ! Mais c’est par cette phase qu’on accède à la suivante souvent considérée à tort comme l’aboutissement.

Notez que Quo vous permettra via les articles de vulgarisation de passer de l’étape 1 à l’étape 2 pour chacun des sujets évoqués (et même parfois d’approcher des notions clefs de l’étape 3. Après il faudra se renseigner plus en profondeur…). Chaque article reprend de zéro et donne un aperçu global d’un sujet permettant ensuite de le résumer en une phrase. Par exemple pour cet article, un vaccin permet par l’inoculation d’un antigène d’apprendre à notre système immunitaire à se défendre contre une certaine maladie.

Troisième étape : Consciemment compétent

Cette étape est celle de l’apprentissage et du début de la maîtrise. Félicitations, vous n’avez pas abandonné ! Vous commencez à apprendre à conduire, vous savez désormais faire avancer votre voiture sans encombre et pensez bien à vérifier les angles morts. Vous vous rappelez que telle lettre avec telle lettre produisent tel son. Bref vous savez que vous savez. Et ça fait plaisir ! Cette étape apparaît comme un Saint-Graal après entraînement, erreurs et répétitions. C’est aussi une étape qui laisse apparaître l’autonomie dans une discipline. Vous pouvez conduire seul, lire seul… Enfin vous avez acquis une véritable compétence.

Quatrième étape : Inconsciemment compétent

Les informations vous arrivent directement. Nul besoin de réfléchir pour un réflexe !

Cela sonne bizarrement mais pourtant ce n’est pas si compliqué à comprendre. Avis à ceux qui conduisent depuis quelques années, pensez-vous encore sur quelle pédale appuyer ? À vous qui lisez cet article, si le Français est maîtrisé, pensez-vous encore au son produit par les lettres « o » et « n » ensembles ? Non. Au delà même de l’autonomie et de la maîtrise est née l’automatisme. Vous savez faire sans besoin d’y penser. Mettre un pied devant l’autre n’a plus de secret pour vous, vous marchez sans y réfléchir, vous formez vos phrases dans votre langue maternelle avec aisance. On peut alors parler d’instinct. Mais attention ! C’est aussi à cette étape que l’on commet des erreurs et que l’on oublie tout ce qui n’était appris que superficiellement. Cette phase ne montrant le bout de son nez qu’après quelques années, il en devient facile d’oublier des éléments théoriques…

Cinquième étape : Méta-compétence

Oui j’ai menti, je parlais de quatre étapes et je vous en offre une cinquième, quelque chose à redire ?

Cette phase est bien différente. Elle ne vient pas forcément après la quatrième. Il n’est pas imaginable pour celle-ci de perdre trop de connaissance théorique. Elle est un peu la fusion entre l’étape 3 où vos connaissances sont à leur paroxysme et l’étape 4 où vos compétences sont automatiques, et à ce moment là, vous devenez capable d’expliquer et d’enseigner cette compétence. Cette étape est bien entendue indispensable à la transmission des savoirs et requiert une grande maîtrise des connaissances mises en jeu.

Librement inspiré de cette image

Le mot de la fin

Venez complétez ce site et vos connaissances !

Pour mieux avancer d’étape en étape, ne sautez aucune phase. Pensez à bien vous renseigner avant de vous lancer dans quelque chose afin de vous rendre compte de son immensité. Travaillez régulièrement sans vous décourager pour atteindre la maîtrise d’une compétence. Et surtout venez ici aussi souvent que possible pour ne jamais arrêter d’apprendre ! Et même, venez partagez vos connaissances pour aider les autres à faire ce cheminement !

D’autres articles liés aux connaissances et aux méthodes d’apprentissage et révision vont bientôt arriver, pensez à nous suivre sur Facebook, Twitter ou ici pour ne rien louper !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.